Spidel

Comment sur un site destiné aux équipements francais ne pas prendre le temps de parler de la marque spidel

 

Spidel logo main image

La marque spidel correspond en réalité à la réponse de grands noms francais pour proposer une offre complète en réponse principalement à Shimano (Japon) et Campagnolo (Italie) courant des années 70 (signe que la situation se complique déjà)

Elle est l'association de 

- Simplex : fourniture dérailleurs, manettes de dérailleurs, et tige de selle

- Mafac : freins et levier de frein

- Maillard pour roue libre, moyeux et pédales

- Stronglight : boitier de pédalier, pédalier et jeu de direction

Voici un exemple de l'un des premiers kits, à savoir le kit Sport

1874b7b4 6185 486f a95b dd831cf48593

On y retrouve donc pour simplex par exemple l'ensemble

Transmission

- dérailleur arrière spidel SLJ5000 (mais que vous pouvez retrouver également sous la référence simplex du même nom) : 

 

Simplex slj 5500

- dérailleur avant spidel super lj (même remarque que précédemment sur la similitude avec le modèle simplex)

- manettes de dérailleur spidel slj 5007

- roue libre : Maillard Compact

Freins

 - manettes de frein :mafac 429 ,419 course équivalent à Mafac competition

- frein: mafac competition cn2a

Pédalier + Boitier

 pédalier :spidel mais de marque stronglight modèle 105 bis

- boitier de pédalier : stronglight modèle competition ref 65

Tige de selle :

 Spidel SLJ 4164 modèle fabriqué par Simplex

Moyeux :

 Spidel (fourniture maillard avec un corps similaire à la gamme maillard 700 (cf photo de notre collection), mais attention dans le cas du spidel roulements annulaires (comme certaines générations de 700 suivantes)

Img 20200208 172314

 

A noter que le groupement a vu progressivement les difficultés arrivées avec la disparaition de MAFAC, les freins étant ainsi remplacés par des freins de la société GALLI (cf coffret ci dessous où il n'est plus question de MAFAC)

Miroir 198501 15 spidel groupe competition

Malheureusement vous connaissez la fin, courant des années 80 fin progressive du groupement ou d'autres initiatives similaires (cf autre article sur STC), par exemple maillard étant racheté par ce qui va devenir par la suite Sachs, Stronglight et Simplex (puisque MAFAC déjà à l'arrêt) finiront eux aussi par devoir déposer le bilan

 

Ajouter un commentaire